top of page
  • Photo du rédacteurvalou

The Evil One, The Golden Trinity, Tome 2 - Mathilde Lamblin




Je remercie les éditions BMR pour ce service presse.

J’avais vraiment hâte de lire ce second opus issu de la trilogie « The Golden Trinity ». Après nous avoir raconté l’histoire d’Eden et Addison, Mathilde Lamblin nous conte celle de Cassiel et Elyn. Compte tenu de la personnalité de ce dernier, j’attendais impatiemment d’en savoir plus sur lui.


Le titre choisi « The Evil one » le résume bien. Cassiel est un personnage froid, calculateur et manipulateur. Comme si malgré son jeune âge, il n’avait plus de cœur ni de sentiments. Quand le roman commence il n’a qu’une idée en tête, faire de la vie d’Elyn un enfer. Pour quelles raisons me direz vous? Parce qu’il a été exclu du lycée par le père de celle-ci, écorché dans son égo alors qu’il estime ne pas mériter cette sanction, il veut donc se venger.


Commence alors un jeu de dupes entre eux, car face à Cassiel, Elyn se montre être une adversaire de taille. J’ai aimé ce jeu de « Enemies to lovers ». L’un comme l’autre ne peuvent s’empêcher d’essayer de s’écorcher ; mais un désir incommensurable les attise férocement. Elyn a cerné le personnage de Cassiel et s’attend à tout de sa part. Elle le contre avec brio au grand dam du beau gosse.


Mais les secrets de Cassiel, impénétrables, et les sentiments puissants qui pourraient éclore entre eux, risquent de les ébranler fortement.


J’ai aimé lire ce second tome et les joutes verbales entre ces deux personnages très puissants et attachants. Leur histoire est addictive, parce qu'ils sont opposés et si proches à la fois. J’ai apprécié de les retrouver à chaque chapitre. J’ai préféré ce tome au premier, parce qu'il y un petit quelque chose en plus à travers la personnalité des héros et de ce qui brûle entre eux. Cet opus m’a vraiment tenue en haleine, pressée par l’envie de mieux comprendre pourquoi Cassiel a fermé son cœur à double tour. J’ai beaucoup aimé aussi le personnage d’Elyn, qui ne laisse pas démonter par le désir de celui-ci de lui nuire. Ils sont sur un pied d’égalité, ce qui renforce leur rapport de force.


J’ai trouvé que la plume de l’auteure était encore plus aboutie que pour le premier tome. J’ai hâte de découvrir celui consacré au non moins désinvolte et énigmatique Flynn, surtout lorsqu’on découvre le cliffhanger à la fin de « The Evil One »...





18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page