• valou

The Wrong Prince, tome 1 - Farah Anah




Je remercie les éditions Black ink pour ce service presse.

FRUSTRATION, je crie à la frustration, que dis-je… Je hurle à la FRUSTRATION.

Ce n’est pas humain d’écrire des histoires pareilles !! ben non vous me direz c’est «Héruléen » !! (Note pour moi-même : je ne sais pas si on peut dire ça).

Mamamia quelle histoire !!

Fan de la plume de Farah dont j’ai lu tous les romans, j’avais hâte et à la fois j’appréhendais de lire son nouvel opus. Je me demandais où cela allait m’emmener. Si plonger dans l’histoire, les mythes et les codes d’Hérulya n’a pas été si facile, je me suis tout de suite attachée à Cérès et Lesath.

Alors qu’elle est étudiante à Rome, Cérès se retrouve malgré elle contrainte de suivre Lesath sur Hérulya ; une contrée surprotégée et coupée du reste du monde. Sur place elle va découvrir ce à quoi elle est destinée : s’unir au prince héritier...Elle va donc intégrer le palais de la famille royale. Sa solitude est poignante, la voilà bousculée (et nous aussi) dans un univers dans lequel elle ne maitrise rien. Elle est méprisée et jugée alors qu’elle découvre à peine l’étendue de ses pouvoirs de Nymphe. Son seul repère est Lesath, vampire de son état. Autant vous dire qu’entre une Nymphe dont l’atout majeur est la séduction et un vampire qui a fait de la luxure son péché mignon, vous imaginez les étincelles que cela peut faire...Et c’est là que réside la réussite de cette romance fantasy : l’alchimie indéniable entre les héros ! Pouuuahhh ! Quelle intensité ! Entre eux ça crépite, ça brûle même. C’est dingue l’intensité érotique qui se dégage entre eux. Mais évidemment pour pimenter le tout, sinon ce n’est pas drôle (hein Farah!), rien n’est possible entre eux…


Alors Farah a décidé de jouer avec nos nerfs : en plus de mettre à rude épreuve son héroïne, de nous lancer des pistes tout azimut quant à la suite de l’intrigue, elle nous offre un lien d’une puissance absolue entre ses héros. Je n’en ai pas souvent lu de tel. C’est du sadisme à ce niveau là ! Je ne cherche pas à tout prix à lire des scènes hot. Mais ici l’explosion des sens qui fait rage entre Cérès et Lesath constitue une partie du socle de leur relation. Le manque de l’un de l’autre les dévore et les rend faible. Cérès m’a tant peinée, elle aimerait que Lesath succombe mais il n’a de cesse que de l’attirer puis de la repousser...

Que dire de Lésath...Oh My gosh !! Il est si...et si…, pfff, j’en perds mes mots. Je pourrais le décrire ainsi : mystérieux, sexy, tentateur, manipulateur, touchant parfois, et sexy...ah?! Je l’ai déjà dit ?


Ajouter à cela des enjeux politiques et sociétaux au sein d’Hérulya , avec en filigrane des échos aux travers de notre propre société, une multitude de personnages secondaires et vous obtenez un roman addictif à souhait. Je l’ai dévoré, tout simplement.


Mais je hurle de frustration (encore!) car je voudrais connaître la suite, je voudrais savoir comment les chose vont évoluer pour Cérès. Et dire qu’il va falloir attendre fin janvier….C’est rare que je sois dans des états pareils en terminant une lecture : je suis totalement partagée entre cette frustration terrible et le bonheur de m’être plongée dans une histoire qui m’a tant happée et transportée.

J’ai hâte de connaître la suite, Cérès va-t-elle accepter sa destinée, ou va-t-elle se rebeller ? Que cache réellement Lesath ? Que va-t-il advenir du lien indéfectible qui les lie et les dévore ?

Vite je veux la suite !!!!





58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout