top of page
  • Photo du rédacteurJouly

Unloved publishing - Gwen Delmas




Je remercie les Editions Black Ink pour ce Service de Presse.


« Unloved publishing » est romance contemporaine où l’amour peut être difficile, un véritable parcours ! (ça rime, pardon, c'est bientôt les vacances !)

Gwen Delmas livre une histoire avec une trame un peu différente des autres, qui joue avec les nerfs des lectrices !


En effet, ses héros vont commencer par s’écharper pour laisser grandir la tension entre eux, jusque-là rien de nouveau vous me direz !

Mais ça va être une torture pour les héros (Brett et Lyana) de ne pas succomber au désir … surtout lorsqu’ils sont censés écrire de la romance et des scènes qui donnent envie de se laisser aller à la tentation.

Mais le gros souci c’est que Brett cache bien des secrets et que notre héroïne n’est pas dupe de ses évitements… Et ces mystères, on le sait, on le voit bien arriver, vont être un vrai danger pour leur relation naissante.

Eh oui, l’auteure va être terrible aussi bien avec ses personnages qu’avec nous, on ne va pas avoir le temps de s’attacher à eux qu’ils vont vivre le déchirement absolu… avec une mention spéciale à l’entêtement pour Brett, et à Lyana pour sa persévérance !


J’ai été frustrée que Brett se livre de cette manière, au bord du gouffre, sur le fil rouge lorsqu’il n’a plus le choix, pour ensuite ne pouvoir n’en profiter qu’à la fin.

Cette alchimie est hallucinante, un plaisir à lire, à voir cet homme aller au-delà de ses habitudes et pousser Lya au-delà de ses retranchements, de ses préjugés. Chacun bouscule l’autre à sa manière.


Il y a une grosse partie d’introspection sur les personnages, qui permet au lecteur d’être au cœur des émotions de chacun des personnages sans que l’autre sache complètement ce qu’il pense.

J’avoue que cette partie narrative, qu’écrit si bien Gwen Delmas n’est pas toujours ce que j’ai préféré, me délectant plutôt de leurs joutes verbales.

Elle a su très bien retranscrire, le déchirement que vit Lya et Brett dans la seconde partie du livre. Mais aussi cette quête de soi, d’indépendance, d’identité littéraire que cherche et va acquérir Lyana . C’est dans les épreuves qu’elle va aller chercher au fond d’elle-même l’inspiration et l’épanouissement professionnel. Les personnages secondaires vont avoir un sacré rôle à jouer.


Malgré l’amour, ils vont être malheureux une partie de cette histoire (Je vous l’avais dit que Gwen était un peu maléfique !), pourtant je me suis accroché à cette lecture (n’y voyez rien de péjoratif !), comme Lya s’est accroché à son amour. On se demande quand est-ce qu’ils vont enfin lâcher prise !


Une belle lecture, qui happe le lecteur, avec son ton, son thème, cette tension, cette peine, et tout l’amour que dégagent les héros.





37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page