• valou

Vrai Beau Gosse, Parfait Bad Boy - Anna Wendell






Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

Après avoir découvert le premier opus consacré aux Utopiens, j’avais hâte de lire l’histoire centrée sur Silvia, la fée aux chevaux.

« Vrai beau gosse, parfait bad boy » m’a beaucoup plu, j’ai passé un très bon moment avec Silvia et Aïdan, que rien ne destinait à les faire se rencontrer.


Le côté hyper solaire de Silvia apporte à ce roman quelque chose de très attachant et addictif. Sa relation avec ses chevaux, sa bienveillance et son coup de foudre pour le très sombre Aïdan, m’ont tout de suite permis de m’accrocher à la trame.


Elle est aussi lumineuse qu’il est morose et sombre. Silvia est une jeune femme gentille par essence, prête à se démener pour ceux qu’elle aime. Si elle ne vit que pour sa passion et ses animaux, il se pourrait bien qu’un certain bad boy vienne bouleverser ses plans bien établis…

J’ai aimé que le côté mystérieux du beau gosse et sa violence qu'il peine à contenir, soient entretenus par l’auteure de façon à nous dévoiler peu à peu son passé et son histoire.

L’intensité partagée par ces deux-là est très présente. Lui la repousse, alors que Silvia s’accroche à lui. La fée aux chevaux cherche à aider Aïdan et à le délivrer de sa noirceur. Leur duo/duel est particulièrement présent tout au long du récit et ça matche ! Entre secrets et désir, Silvia et Aïdan nous offre une très jolie romance.


On retrouve les personnages clés du premier opus, à savoir Aline, Gabriel, Hannah et Mélanie notamment. Même si cette fois-ci les Utopiens se produisent à Bercy, proposant un spectacle à plus grande échelle, Anna a réussi à nous immerger à nouveau au cœur de l’esprit de troupe.

J’ai préféré cet opus au précédent « Faux frère, vrai connard », car la romance y est davantage exploitée, ce, dès les premiers chapitres. Ce tome repose principalement sur le très beau personnage de Silvia auquel il est impossible de ne pas accrocher.

Maintenant je suis prête à lire l’histoire de Mélanie dont j’ai envie de connaître l’origine de sa fragilité et de sa mélancolie et du coup j'ai vraiment hâte!




21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout