• valou

A jamais sans toi, Tome 1 & 2 - Nadège Roy






Je remercie Nadège Roy pour ce service presse.

En lisant le synopsis de «A jamais sans toi», j’ai tout de suite été tentée de lire cette duologie, car je trouve agréable de découvrir des romances lorsque les personnages principaux ont un écart d’âge.

J’ai donc enchaîné la lecture des deux tomes (ce que je vous conseille de faire, sans quoi cela risque d'être douloureux pour votre p'tit cœur déjà malmené). Cette histoire m’a fait pleurer, beaucoup et souvent, surtout pour le premier tome. Très vite je me suis attachée à Faith, Donovan et Josh. Leur histoire est poignante et si touchante, jonchée de petits bonheurs et de drames.

D’abord, j’ai été tant émue par le calvaire du personnage de Faith, jeune femme de 37 ans, malheureuse dans sa vie et dans son couple. Ses seuls rayons de soleil sont Josh, son fils et Donovan le meilleur ami de celui-ci. Ces deux garçons tout juste sortis de l’adolescence n’auront de cesse de m’impressionner tout au long du roman. Il y a une connexion particulière entre Faith et Donovan. Le petit garçon malheureux qu’elle a pris sous son aile, qu’elle a tant choyé et protégé, a bien grandi. Mature et très reconnaissant, Donovan a développé des sentiments très fort pour la mère de son meilleur ami. Jamais et à aucun moment dans cette histoire, je ne me suis sentie mal à l’aise par rapport à leur relation. Bien au contraire : l’amour ne va pas toujours de soi, il est à l’image de la force qu’il dégage : il surprend, il n’est parfois pas là où on l’attend. Leur relation n’est que beauté et pourtant, ils vont devoir affronter bien des obstacles pour avoir le droit de s’aimer.

Flash-back et alternance des points de vue rythment le récit. Nadège nourrit sa trame par une playlist chargée d’intensité qui donne encore plus de profondeur à son récit. La détresse de Faith m’a fait pleurer, l’abnégation de Donovan aussi. Ce personnage m’a marqué par sa bienveillance et son souhait de tout faire pour rendre la femme qu’il aime, heureuse. Il mérite une belle mention spéciale. Il m’a tour à tour : émue et charmée. Il sait se montrer patient avec Faith, il sait lui laisser de l’espace quand il le faut mais il sait aussi la provoquer et la bousculer quand c’est nécessaire. Donovan la connaît par cœur, et cela rend d’autant plus bouleversant son amour pour elle. A mon sens, il est la carte maitresse de ce roman.

J’ai aimé lire les personnages plus secondaires, Josh en tête. Il m’a beaucoup surprise tout au long du roman. Il n’est pas celui qu’il veut bien paraître au début du tome 1. Il est très loyal envers Donovan et très protecteur vis à vis de sa mère. Son humour et son côté sans filtre apportent une certaine légèreté au récit, qui est bienvenue. Peut-être aura-t-il droit à un spin-off le concernant…il le mériterait :-)

J’ai passé un bon moment livresque. Le roman prend aux tripes , impossible de rester de marbre face au destin des personnages. Il s’agit d’une romance mélodramatique, dirigée par la plume maîtrisée de Nadège Roy. On sent qu’elle a mis ses tripes sur le clavier pour écrire cette histoire et donner vie à ses personnages si intenses. C’est une histoire d’âmes brisées qui vont recoller les morceaux à coup d’amour et de bienveillance. C'est aussi une histoire d'âmes sœurs que le destin a séparé et qui essayeront de se retrouver. Mon seul bémol est que la trame souffre de quelques longueurs qui alourdissent parfois l'ensemble. Malgré cela, si vous aimez les romances déchirantes, «A jamais sans toi» est fait pour vous, mon seul conseil sera de vous munir de votre boite de mouchoirs, car votre petit cœur risque d’être sacrément secoué et malmenée. Il ressentira beaucoup de peine et de chagrin, mais le message délivré par cette duologie fait honneur à la beauté de l'amour.




57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout