• valou

A l'encre de mon obsession - Totaime et Manon Donaldson




Je remercie Black Ink Editions pour ce service presse.

J’attendais beaucoup pour ce premier quatre mains de Totaime et Manon Donaldson. Cette histoire scindée en deux parties est une dark romance. Totalement happée et addict à la trame, tel fut mon état d’esprit tout au long de ma lecture.

C’est brut, violent dans les actes et dans les mots. C’est sombre et beau à la fois. La première partie m’a totalement conquise, la deuxième plus narrative a su me bluffer. Le moins que je puisse dire est que les auteures savent manier le suspens et les rebondissements à la perfection ! Le récit et la trame sont juste dingues ! Ajoutez à cela des personnages absolument détonants et vous obtiendrez une histoire que vous ne pourrez pas lâcher avant de connaître la fin.

J’ai immédiatement accroché avec le personnage d’Aya. Son courage et sa combativité forcent le respect. La belle va tant subir alors qu’elle est retenue contre son gré dans un centre destiné au trafic de la prostitution, dirigé de mains de maître et de fer par Ash, qui n’est autre que son premier amour qu’elle n’a jamais pu oublier. La mafieux est à la tête d’un business très lucratif. Cet homme est mystérieux. Je me suis légitimement demandée ce qui l’avait poussé à embrasser ce destin auprès de la Familia...

Ash et Aya, c’est l’histoire d’un premier amour cabossé et sali. On se demande comment Aya pourrait pardonner à Ash ses agissements et en parallèle on ne peut pas s’empêcher de penser si cet homme, tout au fond de lui-même, n’est pas juste follement amoureux, qui essaye de protéger comme il peut celle qui l’aime. Alors oui, il se comporte souvent très mal. Certaines scènes m’ont données envie de l’insulter tant il est abjecte. Mais en filigrane on sent que sous sa couche de noirceur encrée en lui, se cache un homme meurtri. Entre eux c’est érotique et brutal, c’est à celui qui fera le plus de mal à l’autre. Leur meilleure arme ? Leurs mots. Ils savent se piquer l’un l’autre, à force de de verbes hauts et tranchants.

Si la première partie du roman est une dark romance, la seconde me paraît plutôt relever d’une romantic suspens. Si celle-ci souffre parfois de quelques longueurs narratives et introspectives de la part d’Ash, cela n’a pas altéré ma lecture, loin de là.


Pour la construction du récit, les évènements aussi choquants que marquants qui en découlent, pour Aya et Ash , pour l’émotion ressentie tout au long de ma lecture, pour toutes ses raisons, je donne mon coup de cœur à cette histoire. Ya pas à dire quand c’est sombre je kiffe et quand je suis surprise à de nombreuses reprises, genre bouche bée en lisant certains passages, alors je suis définitivement conquise.

Vous aussi vous le serez si vous aimez les romances torturées et les trames de dingues, soyez-en sûres !




55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout