• Chasing Romance

Credence - Penelope Douglas



Nous remercions les Editions Black Ink pour ce Service de Presse.



J’ai pris mon temps pour lire Credence.


J’ai mis du temps à véritablement m’imprégner de l’histoire et de ses personnages.


Mon coup de cœur est apparu discrètement, subtilement. Je dirais même qu’il est arrivé progressivement, au même rythme que la trame qui fait monter l’intensité crescendo.


Le décor est juste magique. Le climat très rude de cette partie du Colorado donne une ambiance particulière au roman. Comme une sorte de huis clos étouffant, la maison de Jake et ses fils, Noah et Kaleb, va être le lieu de la renaissance de Tiernan.

Indécence, intensité et émotions sont au rendez-vous. Au-delà du côté très sulfureux qui apparait au fur et à mesure des chapitres, il y a un petit côté malsain qui fait qu’on accroche à l’ensemble. Rien ne devrait se passer entre Tiernan, son oncle et ses cousins…et pourtant. Forcés de vivre ensemble, l'auteure nous raconte la façon dont leur rencontre et leur vie commune vont bouleverser l'ordre que chacun s'était établi...


Les uns comme les autres sont des êtres cabossés, abîmés, abandonnés. Le personnage de Tiernan est très touchant, son évolution est vraiment plaisante à découvrir. Elle est si solitaire, la voilà devenue pierre angulaire d’une famille peu ordinaire...


J’ai aussi été cueillie par la personnalité de Jake. Cet homme taciturne, ne semble pas très proche de ses fils et accueille plutôt froidement Tiernan. Et pourtant, il se montre malgré attachant. J’ai aimé lire le travail du quotidien dans son ranch, de la préparation de la période hivernale, en passant par les soins apportés aux animaux. A travers la formation de Tiernan aux choses de la vie, cet homme lui apporte quelque chose qu’elle n’a jamais eu, c’est-à-dire un foyer.


Noah est plus solaire, plus léger que son père et son frère. Il apporte un semblant de légèreté au sein du ranch.


Comment rester insensible face à Kaleb ? Sa rudesse et son silence m'ont interpellée. Que lui est-il arrivé? On distingue peu à peu les contours de sa personnalité, même s'il est totalement déroutant et si sexy à la fois, grâce à son côté brut et sauvage.


La famille Van Der Berg est déviante certes, mais les sentiments des êtres qui la composent sont si profonds, que j' en ai parfois été très émue.


Et la romance dans tout cela me direz vous? Elle est bel et bien présente, mais apparait en filigrane dans un premier temps. A l'image de la trame, elle se construit petit à petit pour littéralement exploser, ce qui rend le roman absolument addictif.


L'ambiance, la neige, le dur labeur du quotidien, le côté non matérialiste de la famille Van Der Berg, l'alchimie des personnages, les interdits franchis, l'intensité sexuelle, et la beauté des paysages décrits ont fait que mon p'tit cœur a été conquis par cette histoire, la première traduction pour Black Ink. On attendait ce roman avec impatience et je dois dire que je ne suis absolument pas déçue! J'ai hâte de me procurer le broché pour qu'il vienne compléter ma collection d'opus coups de coeur!





« Credence » une romance hors code qui flirte avec la morale, la légalité mais avec tellement d'élégance, de sentiments forts et profonds.


Lorsque des familles dysfonctionnelles arrivent à trouver un équilibre ensemble pour le bonheur de chacun, ce n’est pas sans heurts. C’est une histoire qui prend aux tripes avec Tiernan qui compte son histoire atypique, dénuée de sentiments lors d’un moment tragique. Elle va atterrir dans le Colorado chez un oncle dont elle ne connait rien, avec une vie à l’opposé de ce qu’elle a connu jusqu’ici.

Et là on entame quasiment un huis clos à Chapel Peak entre les hommes de la famille et Tiernan. C’est un mode vie simple, en adéquation avec les conditions climatiques si rudes qu’ils connaissent durant 6 à 8 mois de l’année, en autarcie, complètement isolé. Cette manière de vivre est tellement bien décrite et intégrée à l’histoire.


Tiernan va se découvrir, mais aussi la vie à la ferme, dans une petite ville de province, les sentiments, le désir, et l’amour à travers les mœurs de ses hommes qui pourraient choquer et révolter.

Et pourtant, l’auteure nous emmène loin dans la découverte charnelle et les rapports entre eux. C’est assez fou et flou, car la majorité du temps nous lisons que le point de vue de Tiernan, qui est avide de découverte, tout en en connaissant absolument rien à la vie d’un ranch, et en étant une solitaire . En même temps, elle a son caractère, n’est pas naïve, et peu encline à dialoguer, assez solitaire tout comme les hommes de la maison.

Beaucoup sont dans les non-dits, les regards et le toucher, mais ce qui est certain c’est qu’ils ont tous besoin d’attention et d’amour à leur manière.


Elle va bouleverser leur monde, qu’ils vont devoir défendre, mais ils vont également bouleverser le sien.


Ce qui est très fort dans cette histoire c’est que l’auteure laisse longtemps planer le suspense sur la romance à proprement parler. C’est un quatuor qui évolue hors des convenances et de la morale. Ils vont créer des liens différents qui permettront à chacun d’y trouver son compte pour cohabiter tout comme se révéler.


Le chemin est long vers cette quête de l’amour et du bonheur, elle ne sera pas sans peur, ni sans blessure, ce qui va rythmer toute la trame, et de façon logique et naturelle.

L’héroïne est à fleur de peau, d’une sensibilité rare, ce qui fait qu’on s’attache à elle très vite.


Cette lecture est un véritable coup de cœur pour l’ingéniosité de la trame, de la construction de cette romance, et surtout pour tout ce qu’elle dégage comme émotions. Je peux comprendre que certain n’adhère pas, mais repousser les limites de cette manière ne me dérange absolument pas.

Une vraie pépite à lire sans modération !




51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout