• valou

Hurt - Antinea Kane




Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.


J’avais hâte de découvrir la plume d’Antinea kane, c’est toujours plaisant de lire de nouveaux auteurs. Il faut dire que la très belle couverture de « Hurt » donne sacrément envie de découvrir l’histoire de Heather et Shane.


Antinea a scindé son récit en 2 parties et ouvre son histoire sur un très beau prologue, relatant l’amitié indestructible unissant Shane, Jacob et la petite sœur de celui-ci, Heather. Entre eux c’est à la vie à la mort dès leur plus jeune âge. Cette petite famille de cœur est forte et soudée…jusqu’à ce que bien des années plus tard, Jacob soit tué et que Heather blâme Shane pour cette terrible perte en le rejetant violement. Un an plus tard, la jeune femme est harcelée et Shane ne peut faire qu’une seule chose : la protéger.


A mon sens, cette romance repose sur le personnage de Shane. Sombre, torturé, ténébreux, il a un physique atypique. J’ai trouvé très intéressant que l’auteure mette en avant la beauté quasi graphique du Vitiligo. Shane a souffert des moqueries sur sa peau toute son enfance. Devenu adulte, il s’accommode de sa particularité mais cherche à la dissimuler. Shane a la rage au cœur et au ventre. Son instinct féroce de protection envers Heather est bouleversant. Il ferait tout pour elle. Le désarroi dans lequel il est plongé au moment où commence le roman est très touchant. Tourmenté et blessé, il souffre pourtant en silence. Il est profondément meurtri par l’ignorance de Heather et pourtant il ne peut pas s’empêcher d’être attirée par celle qu’il aime depuis si longtemps, comme attiré par un aimant. J’ai aussi aimé la façon dont l’auteure a décrit la force de son désir contenu pour sa meilleure amie, cela rend son personnage d’autant plus poignant.


En revanche, j’ai eu beaucoup plus de mal à m’accrocher au personnage d’Heather. Même si la blessure infligée par la perte brutale son frère est à vif et loin d’être cicatrisée, je l’ai trouvée très dure avec Shane, voire injuste. Elle m’a parue capricieuse et n’en faisant qu’à sa tête alors que le danger rôde réellement autour d’elle. Heather va même se montrer méchante envers son meilleur ami. Elle le rend coupable de la mort de son frère injustement. Certes on peut s’imaginer qu’elle gère cette perte terrible à sa façon mais je ne l’ai pas trouvée attachante. Elle met beaucoup de temps à ouvrir les yeux et à réaliser que Shane représente plus que son meilleur ami.


En cela, il m’a manqué un p’tit truc en plus dans leur romance. La phase de «compréhension des non-dits» est relativement longue dans la trame. J’attendais avec impatience que les choses explosent entre eux, que la force incroyable du désir de Shane soit vraiment explorée, pour donner lieu à l’explosion des sens entre eux, au milieu de ce chaos. Il m’a manqué un peu plus d’intensité charnelle, qui aurait permis d’assoir davantage le côté tragique et romanesque de l’histoire. La force de leurs sentiments n’égale pas la force de leur désir et cela crée un léger déséquilibre.


J’ai passé un bon moment livresque, charmée par la jolie plume d’Antinea. Pour son premier opus, elle a su créer une trame dense, malgré quelques longueurs, en maitrisant le suspens et les rebondissements. Elle offre la part belle à l’amitié dans la première ainsi que dans la deuxième partie du roman. Les personnages secondaires comme Jess ou Luis apportent de la légèreté à l’ensemble. L’amitié vue comme la famille de cœur, celle que l’on se créée, trouve un très bel écho dans cette histoire.


«Hurt» est donc une jolie découverte, je suis curieuse de voir comment comme la plume de l’auteure va évoluer et serai au RDV lorsque son prochain opus sortira, car cette New Adult, aux accents de Romantic Suspens, nous donne à penser que l’auteure en a sous le pied pour nous charmer encore.





15 vues0 commentaire