top of page
  • Photo du rédacteurvalou

Inside Mac, Tome 2 - Eny Héli





Je remercie Black Ink Editions pour ce service presse.


Aujourd’hui, c’est jour de sortie chez Black Ink, et quelle sortie prévue aujourd’hui !!! Que l’attente fut longue pour avoir le privilège de lire en avant première le tome 2 de Inside Mac !!! Je me suis jetée dessus lorsque je l’ai reçu, tellement pressée de découvrir la suite. Il faut dire que la fin du premier tome m’a laissée dans un état de frustration que je n’avais pas ressenti depuis longtemps !


Je n’avais pas envie de les quitter.

Je n’avais pas envie de tourner la dernière page.

Je n’avais pas envie que cela s’arrête.


Quelle duologie ! Il y a tout ce que j’aime ici : passion, suspens, danger, amour impossible et famille de coeur.


Quelle intensité de dingue ! La puissance du désir et la violence de l’amour qui unit Jay à Eléa sont si bien écrites, qu’elles vous font ressentir à 8000 % cette histoire. A l’image du chapitre 29, qui m’a donné très chaud, Eny Heli a réussi à tenir la promesse faite dans le premier opus. Elle nous donne à lire une suite, faite de révélations, de scènes si spicy et de moments particulièrement émouvants.


Sa plume c’est ça : vous faire vivre des émotions qui vous rendent totalement addict à la trame.

Eny Heli est ma révélation 2024 parce que sa plume retranscrit à merveille les émotions de ses personnages. Après le Tome 1, j’ai eu l’occasion de lire les formidables Surtout pas Lui et Tout mais pas elle et je vous assure que sa plume fait des merveilles. (NB : Il me reste d’ailleurs à découvrir Pourquoi pas nous, qui clôture cette trilogie, publiée Chez Butterfly).


L’an dernier, c’était la plume de Lily Degaigne qui m’avait totalement conquise. Alors quand j’ai appris que Eny et Lily étaient entrain d’écrire un quatre mains ensemble, je ne vous dis pas mon état de transe ! Hâte de les lire ensemble, mais ça c’est une autre histoire…


Fermons la parenthèse et Revenons au sujet principal!


La force de la Dola et la Force de cette famille de coeur unie autour de MAC, sont si belles à lire ! La compréhension des enjeux de pouvoir entre les personnages, leur cohabitation et leur histoire éclatent à la figue d’Eléa et à la notre, par la même occasion, dans cette seconde partie. Cela aurait pu l’anéantir, pourtant elle fait face, telle une guerrière, finalement celle qu’elle a toujours été au plus profond d’elle-même.


Jay montre ses failles et des faiblesses, mais aussi ses douleurs, dans cette suite. Il m’avait conquise dans le tome 1 et là il m’a eue, totalement et indéniablement. Il a la même classe qu’Abain (Esmé de Farah Anah), ma référence absolue, c’est vous dire ! Je n’arrête pas d’écouter Bonny Portmore maintenant c’est malin…


Je relirai Inside Mac, c’est évident. Je me suis déjà procurée le T1 en Broché et je ferai de même avec le suivant. Il rejoindra mon étagère dédiée à mes coups de coeur, parce que bien évidemment il ne pouvait en être autrement ! Cette duologie m’a tellement plu de bout en bout: j’ai pleuré, je me suis attachée à beaucoup de personnages, j’ai eu la rage et le ventre noué à plusieurs reprises. Il m'était difficile de lâcher le roman et en même temps, je voulais ralentir ma lecture pour ne pas qu’elle se termine, parce que je savais que ce serait dur, très dur, de les quitter…


Inutile de préciser que je vous recommande de lire cette histoire et plus généralement son auteure, parce que c’est une évidence tout simplement.

Et maintenant, je termine ma chronique, et j’écoute encore Loreena McKennitt, pleurer la forêt Irlandaise...




30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page